S'inscrire au tiny m@g Rejoindre le corner du squad

Tiny M@g.

DĂ©cryptages

🇿🇦 Diggin’ Deep Into amapiano 🇿🇦 [Public]


Afronation
©Afronation Festival, Portugal, 2022.

🇿🇦 Tu n’as pu passer Ă  cĂ´tĂ© de l’amapiano. Cette house sud-africaine a radicalement explosĂ© depuis le premier confinement en 2020. Et son ascension est tout sauf banale.

L’amapiano, qu’est-ce donc, dans quel contexte est-il apparu, quels sont ses dĂ©fis? Mais avant de t’embarquer dans ce dĂ©cryptage, extrait des South African Series, je t’invite Ă  ⏯︎ Press Play sur la sĂ©lection qui accompagne ce focus. ExpĂ©rience immersive!

⏯︎ Amapiano : The Context.

Des kasis (ndlr : townships, quartiers) aux scènes internationales, l’amapiano a commencé son ascension pendant la crise sanitaire et en particulier le premier confinement de 2020.

Cette house sud-africaine inimitable est le symbole d’une jeunesse noire qui cherchent à fuir les restrictions, l’enfermement mais plus généralement les fantômes de l’apartheid. L’amapiano est son symbole de liberté, celle de s’exprimer à travers la création, qui grâce à la viralité d’internet et des réseaux sociaux, s’est répandus de manière fulgurante jusqu’aux scènes underground internationales les plus pointues; jusqu’à devenir une culture à part entière, un véritable mouvement qui fédère ou dont le monde s’inspire.

⏯︎ Au melting pot des origines…

L’amapiano incarne la nouvelle scène house underground témoin du quotidien des noirs sud-africains des townships, laissés pour compte. Le genre musical transpire la liberté, le sentiment d’appartenance à une communauté mais aussi l’émancipation d’une culture oppressive, et des diktats de l’industrie musicale.

Si tout le monde s’accorde à reconnaitre la naissance du mouvement entre mi 2010-2012, peu se rejoigne sur le berceau originelle de l’amapiano. Johannesbourg? Pretoria? Mamelodi, Alexandra, Soweto, East Rand? Ce qui est sûr, l’Ama (ndlr: l’amapiano) trouve sa source dans les townships ou kasis, et est né dans la rue. Peu importe où il est apparu en premier finalement. Cependant, beaucoup identifient MFR Souls et Kabza De Small comme les bâtisseurs, les pionniers du genre.

Cette dance sud-africaine tire ses origines de plusieurs genres musicaux : principalement le jazz, la deep house, et le kwaito, une dance locale des années 90. Mais l’essence de l’amapiano, et l’une de ses caractéristiques principales réside dans son traitement inédit de la basse, qui lui donne son entrain et son âme soulful.

⏯︎ Une recette simple, des esthétiques libres.

«Le meilleur ingrédient de l’amapiano, ce sont bien sûr le piano et les log drum en signature. Pourquoi on appelle ça de l’amapiano ? Parce qu’il s’agit vraiment du piano : des accords, des solos et des mélodies de piano.»

Abidoza, Producteur, Dj, Conférence ACCES 2021
Abidoza

En langue zulu, amapiano signifie “les pianos”. On peut penser aux claviers d’église des choeurs du dimanche dynamisés à la basse. Mais pour comprendre en termes d’esthétiques sonores, ce qu’est l’amapiano, revenons sur les genres musicaux qui l’ont inspirés et façonnés au fil du temps…

#1 Le Jazz of course !
En particulier le deep jazz, ses pianos ou synthés soulful, puis par la suite le jazz vocal. Le producteur Abidoza, très influencé par le deep jazz, est une bonne rèf.
#2 Le tempo du Kwaito : 1999-2000
Le kwaito est le manifeste la “Voix du peuple” et le trésor national. En considérant le contexte, on comprend mieux, l’importance du kwaito : fin de l’apartheid en 1991, les premières élections nons-raciales post-apartheid en 1994, la constitution de 1996 promulguée par Mandela, et les élections de 1999 qui voit la réélection du ANC (Congrès National Africain).

Cette house aux sonorités africaines, qui souffle la liberté, est proche de la deep house locale des années 90 (DJ Clock, Bekzin Terris) dans une version plus ralentie, avec des lignes de basse et des harmonies. Tout comme le hip-hop, la culture sample est au coeur du processus. Le kwaito écrits ses lettres de noblesse avec des artistes comme Oskido, Boom Shaka, Brenda Fassie, Mapaputsi, TKZee, Zola, ou encore Brown Dash.
Le kwaito est donc le symbole de la libération de l’apartheid. L’amapiano est d’ailleurs perçu comme “la seconde vague de kwaito”.
#3 Le bacardi ou diBarcardi
Il est originaire des townships de Pretoria comme Mamelodi ou Atteridgeville, et est reconnaissable de par ses percussions. Bien que plus funky, il est aussi très proche de l’amapiano ce qui explique pourquoi ses acteurs en revendiquent également les origines.

“Il a un peu de house mais les percussions sont différentes des autres musiques électroniques” précise DJ Spoko dans le documentaire Future Sound of Mzansi. Au même titre que Mellow & Sleazy ou Blaqnick & MasterBlaq, le rappeur Focalistic est un fervent défenseur de la house bacardi et de DJ Mujava en particulier, l’un de ses pionniers.

⏯︎ De l’iNumba à l’amapiano, il n’y a qu’un log drum!

Mais le terme amapiano, viendra par la suite avec l’iNumba (ou Number) : un mĂ©lange de broken beats, kwaito et bacardi. Parmis les rĂ©fĂ©rences dĂ©but des annĂ©es 2000 de la scène “iNumba”, on compte Calvin, Fallo, Louis Lunch, Gaba Cannal, Kelvin Momo, Kabza De Small, en provenance de Gauteng. L’amapiano serait apparu au dans le milieu des annĂ©es 2010 avec MDU aka TRP, l’inventeur du log drum.

Les log what??? Les “Log drum”!

Il s’agit d’une basse lourde avec des kicks de grosses caisses, cette fameuse technique qui change le game et caractérise l’amapiano. Plus que des mots, en voici une démo :

On obtient donc la dimension soul et jazzy avec les claviers, et les voix bien plus tard, associé au côté funcky et punchy des log drum. Tu y ajoutes des sifflements. ou des impempe (ndlr : instrument de type sifflet en zulu). Et on se rapproche des sonorités que ton oreille a déjà croisé. C’est ça l’amapiano.

«Ils ont inversé la basse et le tambour. Le tambour à la place de la basse, et la basse à la place du tambour.»

DJ Edu (BBC 1xtra), documentaire This is Amapiano
On le disait plus haut, la technique a Ă©tĂ© inventĂ©e par MDU aka TRP et Maphorisa, lui-mĂŞme en prĂ´ne les lauriers. Le duo MFR Souls a ensuite largement contribuĂ© Ă  populariser le genre qu’ils ont baptisĂ© amapiano dès 2013 : “Le premiers gars Ă  avoir lancĂ© le game sont MFR Souls” explique le MC Mark Khosa.

Le mouvement alors underground prend racine via les kasis, les taxis et haut-parleurs de voiture, whatsapp, et bien-sûr les soirées locales et ses DJs.
Dj Kutloano aka Da Kruk a largement contribué à la médiatisation radiophonique du mouvement qui gagne rapidement toutes les strates de la société, fédérant ainsi une véritable communauté de “yanos”. Terme utilisé en référence à ceux qui vénèrent ce genre musical.

⏯︎ Une dynamique disruptive : De Whatsapp à TikTok, jusqu’aux labels et grosses plateformes

Avec une diffusion de plus en plus grande des sons ampiano via internet et les réseaux sociaux, le phénomène gagne bientôt le continent tout entier. Whatsapp, Tiktok, Instagram ou encore Youtube et Datafilehost, c’est par ce biais que l’amapiano circule.

L’ajout de voix et de lyrics est relativement nouveau, entre autre démocratisé par le pitori (langue parlée à Pretoria) et possiblement lancé par Kabza De Small. Les voix marquent un tournant dans la médiatisation et la diffusion de l’amapiano, qui devient plus accessible car toujours plus mélodieux.

De township en township, de pays en pays, l’amapiano s’impose désormais comme une véritable culture, un lifestyle qui va de l’attitude à la manière de s’habiller, sans oublier les fameuses chorégraphies : les Baleka Gijima, Ivosho, Bopha, et Dakiwe dance challenge, par exemple.

via GIPHY

Des destins se dessinent aussi et l’amapiano commence à prendre différentes dimensions au gré des audaces artistiques. Des “écoles” se créent : dust, street, private school plus orientée jazz, sonorités nouvelles pour la house bacardi ou des partisans de la techno.

“L’intention derrière le titre de mon album “I am the King of Amapiano : Sweet and Dust” était de distinguer les différents type d’amapiano : “Dust” pour les percussions agressives et les influences kwaito, et “Sweet” pour l’amapiano plus soulful et jazzy.”

Kabza De Small, Producteur & DJ

Un amapiano festif pour danser, pour le divertissement. Un autre qui cohabite dans l’harmonie, plus lounge et plus chill. Là nous sommes en 2019 et l’ampiano commence son expansion au-delà de l’Afrique avec la contribution de Scorpion Kings : l’alliance des titans DJ Maphorisa & Kabza De Small.

⏯︎ L’amapiano : Vers une pop sud-africaine?

« L’amapiano est très flexible. On peut y incorporer quelconque élément, et ça fonctionne. »

Khanyisa Jaceni, Artiste, ConfĂ©rence ACCES 2021
khanyisa

L’ajout de voix et l’inclusion du rap et ses sous-genres mais aussi du R&B dans l’amapiano, lui donne une toute autre couleur. Cassper Nyovest, Kwesta, K.O troque volontiers leur 808 contre le log drum, sinon les font cohabiter. Et les producteurs amapiano collaborent avec l’afrosoul de manière évidente. Le hit “Akulakeli” de Samthing Soweto feat Kabza & DJ Maphorisa en est le parfait exemple.

Le genre gagne en popularité, plus formaté pour les radios et plus exportable. L’audience s’élargit. D’autres acteurs comme Samthing Soweto, Sha Sha, DJ Maphorisa, Njelic, Semi-Tee, Focalistic, Lady Du, Boohle, Sino Msolo participent à la dynamique.

Bien que n’évoluant pas dans l’amapiano, l’artiste Muzi autrement appelé Zulu Skywalker, contribue aussi à la démocratisation de l’afro-house via des combinaisons avec Sho Madjozi sur “Come Duze” ou en feat avec Samething Soweto sur “Mncane” (2019).

Une autre musicienne aussi : Msaki. Son dernier album Platinumb Heart Beating est un vibrant hommage à l’histoire des musiques électroniques de son pays. Le kwaito ainsi que l’amapiano y ont une place centrale.

⏯︎ WeeKult. x Spotlight : Msaki

Avec dernier projet Platinumb Heart Beating Msaki a rĂ©ussi le pari de raconter et rendre hommage au kwaito et Ă  l’amapiano en collaborant avec les mastodontes : Oskido, Kabza De Small, Focalistic ou encore Sun-El Musician. Le projet est Ă  son image, dans le respect de l’essence amapiano et de ses prĂ©dĂ©cesseurs. Rencontre #4 après sa performance Ă  Constitution Hill !

⏯︎ Amapiano To The World.

L’amapiano a déjà basculé des townships aux scènes internationales, en empruntant le hors-piste majors-labels. Évidemment face a ce succès sans précédent, l’amapiano obtient la reconnaissance de l’industrie, qui n’a d’autres choix que d’avouer l’engouement dans le monde entier. L’amapiano est devenu un marché.

“Même les artistes qui font de la drill ou de la trap travaillent des beats amapiano. Ça contribue aussi à changer le game. Je pense que l’amapiano est le future.”

DJ Flomine (Maroc), documentaire Music That Moves : Amapiano de Spotify.

On le soulignait plus haut, le mouvement s’est rapidement répandu grâce aux vidéos virales, avec les dance challenges, permettant de toucher et conquérir de nouvelles audiences. Des artistes comme Pabi Cooper sont aussi propulsés par ce biais. Mais aussi par l’intermédiaire des DJs qui ont un rôle majeur dans la diffusion en club, et la consolidation du mouvement.

L’épopée Afrique du Sud > Afrique > International

Ce qui est intĂ©ressant ici voire mĂŞme inĂ©dit, c’est que l’amapiano a gagnĂ© l’international par lui-mĂŞme, dans un premier temps sans major et sans les radios. Puis via des artistes sud-africains comme Cassper Nyovest, Focalistic ou Busiswa qui l’ont exportĂ© Ă  travers le continent et via des collaborations avec l’afrobeats nigĂ©rian qui bĂ©nĂ©ficie dĂ©jĂ  d’une vitrine internationale avec des signatures comme Burna Boy, Tiwa Savage ou Wizkid ; sans oublier le Ghana.

Dès 2016, le précurseur DJ Maphorisa nous offrait l’excellent “Soweto Baby” featuring Wizkid et DJ Bucks ; “Sponono” de Kabza De Small, Burna Boy et Wizkid (2020). On peut également citer le “Soweto Blues” Juls feat Busiswa & Jaz Karis (2020). Entre autres.

Les programmations de festivals dédiés ont permis l’intégration sur la scène internationale : respectivement Ama Fest en 2021, et Afropiano Fest London cette année. Cette médiatisation a su convaincre des figures de proue du mouvement house music à l’instar de DJ Flomine (Maroc), DJ MORO (Japon), et bien d’autres.

Le challenge: de “street music” à la structuration du marché

En 2022, l’amapiano a réussi le défi de dépasser ses frontières sud-africaines. L’engouement des listeners pour ce genre musical est sans appel.

Source Spotify, Ă©tude 2021

Mais son challenge le plus important est de s’assurer que ce trésor national reste entre les mains des ses créateurs. Dans le meilleur des cas, l’amapiano facilite les connections entre l’Afrique du Sud et le reste du monde.

“Quand tu veux de l’afrobeats, tu vas vers le Nigéria. De la même façon, si tu veux des classiques du hip-hop, tu te tournes vers les US. Beaucoup d’artistes veulent jump dans l’amapiano. Ils devraient venir ici pour le son!”

Abidoza I Producteur, Dj, Conférence ACCES 2021
Abidoza

Dans le pire des cas, l’amapiano est emprunté, imité ou acculturé, ce qui soulève la question fondamentale de la structuration de ce mouvement. De part la circulation virale de l’amapiano qui a permis son expansion, et faute de fédération nationale, beaucoup d’artistes se trouvent privés de leur royalties.

L’amapiano venant de la rue, la grande question est celle des droits d’auteur qui permettent aux artistes de percevoir les fruits de leur travail et de continuer à créer. A qui appartient ce morceau, qui l’a déposé, qui en est réellement l’auteur?

“En termes d’édition, et d’enregistrement, il n’y a pas de droits d’auteur. Même le gars qui prétend que ce beat lui appartient, il ne peut pas le prouver. C’est donc LE plus gros problème!”

Kings of the Weekend, MTV Africa

Confronté à un engouement mondial et à son appropriation culturelle, ce sera le grand défi de l’amapiano dans un avenir proche :

👉🏽 la structuration du marché pour mieux l’exporter,

👉🏽 la fédération nationale de ses acteurs pour mieux se protéger.

Le réel enjeu est de maitriser sa croissance au bénéfice des sud-africains, inventeurs de l’amapiano qui y expriment avec fierté leur histoire, et qui ils sont profondément.

via GIPHY

Tu as aimé, kiffé, appris des choses?


Share
Tags

WeeKult. est un tiny m@g musical afro-urbain.

👉🏽 Hip-hop, (neo) soul, R&B alternatif, afrofusion, jazz

👉🏽 Aktus., sorties de la semaine, interviews, décryptages, podcasts, playlists